Le magazine

Séminaire Magazine > The magazine > Repères > Les clés d’un séminaire réussi
16
Jan

Les clés d’un séminaire réussi Posted by Agathe Jaffredo

Les clés d’un séminaire réussi
Il y a séminaire et séminaire. L’investissement en jeu nécessite une certaine expertise pour qu’un colloque marque les esprits. Zoom sur les ingrédients qui feront la différence.

Ouverture et dialogue semblent être les maîtres mots d’une organisation de séminaire réussie. Des qualités dont tous – personnel d’encadrement et participants - doivent faire preuve en amont de l’événement, comme pendant son déroulement.

Première étape, définir le projet auprès de ses collaborateurs : « Il faut qu’il existe un vrai besoin d’aller en séminaire, explique Jean-Paul Guedj, consultant en management1. L’objectif doit être clair dans l’esprit des participants pour qu’ils se sentent impliqués. » Un besoin également souligné par Myriam B., responsable RH d’une des principales agences de publicité de Paris : « Il faut qu’ils puissent se projeter pour se préparer à vivre un événement professionnel dans un contexte nouveau. »

Place ensuite à la préparation concrète du séjour et là encore, l’échange avec l’équipe d’accueil est de rigueur. En cernant les attentes de l’entreprise cliente, la direction de l’établissement pourra mettre en place la formule la plus adaptée. Celle-ci saura ainsi orienter l’interlocuteur sur des points logistiques très précis comme en témoigne Marie-José Bourbier, co-gérante du groupe Moulin de la Forge : « Nous conseillons notamment d’arriver la veille au soir car ce moment de la journée ne se prête pas au travail. Cela permet de s’imprégner du lieu et d’installer une ambiance détendue. Pour la durée de séjour, nous indiquons qu’un minimum de deux nuits est nécessaire pour permettre une véritable déconnexion. Et pour rassurer sur les prestations, nous proposons une visite sur place et soumettons des plans B en cas d’intempéries par exemple. »

Des détails qui feront la différence au cours du séminaire et permettront de favoriser l’ouverture. « Avec une mise en scène minutieuse, les résultats du séminaire ont de plus de chances d’être dynamiques et motivants », affirme Jean-Paul Guedj. Cet état d’esprit est primordial pour atteindre les objectifs définis, pour que chacun prenne positivement part à l’événement et y trouve un réel intérêt. D’après Myriam B., celui-ci peut même être de l’ordre personnel : « Un séminaire peut être un moyen de créer son réseau, car c’est l’occasion parfois de rencontrer des collaborateurs d’autres services ou de structures d’autres villes. » Mais dans tous les cas, les effets du séminaire doivent se faire sentir bien après l’événement.

To send this site to a friend, enter the following informations :